Alternative content

Get Adobe Flash player

 
  English version        
 
                             
     
 

Vidéos

Électrocoagulateur Serep Solvin®

 
 
Département ITE
l’électrocoagulation solvin®
 

Le procédé d’électrocoagulation « SOLVIN® » est une technique de traitement des eaux usées basée sur la dissolution d’anodes sacrificielles de Fer ou d’Aluminium.

L’électrocoagulation est utilisée avec succès pour traiter des huiles et des graisses émulsionnées, des solutions contenant des colorants, des pigments et toutes autres eaux industrielles chargées entre autre de fluorures, de métaux, de chrome hexavalent.

Le procédé d’électrocoagulation « SOLVIN® » présente trois intérêts notables :

  • Une compacité minimise les exigences d’espace au sol
  • Une conception simple et robuste qui limite l’entretien et les heures de maintenances
  • Un volume de boues réduit

L’électrocoagulation est une version électrochimique de la coagulation chimique.

Exemple d'installation - Électrocoagulation Solvin® (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)Son principe est simple, c’est un procédé d’électrolyse à anode soluble. Ces métaux se dissolvent sous forme de cations Fe2+ et Al3+ qui vont former des hydroxydes de métal qui entrainent par adsorption les impuretés de l’effluent en diminuant le potentiel Zêta de ces impuretés. Par combinaison avec les ions OH- produits par la réduction cathodique, les hydroxydes formés in situ sont plus hydrophobes. Ces flocs donnent des boues plus compactes.

Le procédé d’électrocoagulation « SOLVIN® » conçu et commercialisé par SEREP met en œuvre des anodes cylindriques creuses en aluminium ou en fer.

L’originalité du procédé « SOLVIN® » réside dans le système d’auto nettoyage des électrodes assurant ainsi la propreté des surfaces réactionnelles et la constance des réactions électrochimiques mises en œuvre.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Les phases de traitement – coagulation / floculation / séparation - sont réalisées dans un seul et même appareil, d’où une emprise au sol réduite et une exploitation facilitée de l’installation.

Les réacteurs « SOLVIN® » de 2 types « 220 » et « 400 » permettent d’atteindre des débits de traitement unitaire variant de 200 à 2 500 litres par heure ; le choix du débit se fait en fonction de la charge polluante, des performances recherchées et du montage en série ou en parallèle des réacteurs.

 

Exemple d'installation

Exemple d'installation - Électrocoagulation Solvin® (Cliquez sur l'image pour l'agrandir)
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Documentation